NOËL GREEN


Ca y est, on est en 2017 (et bonne année au passage !) et je devrais publier un article de bonnes résolutions. Mais non, je vais plutôt vous parler de Noël. De mon Noël de cette année qui vient de se terminer. Parce que c’était très très TRÈS cool, sur plusieurs points, et que même si je suis un peu en retard, je veux en parler quand même (et puis c’est mon blog donc je fais ce que je veux mouhahaha). Bref, donc mon Noël, c’était ça :

1. Un repas délicieux

C’était mon premier Noël en tant que vegan, et j’appréhendais un peu. Quand on a commencé à discuter du menu avec ma famille, j’ai sans y penser proposé des choses dont je pourrais profiter, donc vegan. Et on s’est finalement retrouvé avec un menu 100% vegan, sans aucune réticence ni proposition pleine de viande-beurre-crème. (J’ai une famille merveilleuse. ♥) Nous avons fait toutes nos courses dans des magasins bio, en achetant au maximum en vrac et local. Pour l’intégralité du repas, voici la liste des déchets non recyclables que nous avons produits :

  • deux emballages plastiques de pâtes brisées (que nous aurions pu faire, d’ailleurs)

  • une boîte en plastique de crackers, que nous n’avons pas trouvés en vrac... Cette boîte sera réutilisée donc n’a pas fini sa vie dans la poubelle immédiatement.

  • une boîte de margarine à laquelle on trouvera certainement un second usage également.

Et c’est tout !

Je ne peux pas faire durer ce suspense insoutenable plus longtemps, voilà le détail de ce délicieux repas de Noël vegan et (presque) zéro déchet.

Apéritif : crackers à la tomate, carottes, concombre (pas de saison mais il était dans le frigo…), chou-rave, houmous fait maison, tartinade aux noix de cajou façon fromage faite maison, pain (pas fait maison et sur la photo) et une bouteille de vin (remarquez le nom, Chambre d'amour, si c'est pas beau !)


Entrée : feuilles de pourpier (un délice !) et chaussons aux marrons et champignons faits maison.



Plat principal : demie courge butternut farcie au riz aux noisettes, persil et sauce soja, saupoudrée de parmesan végétal fait maison.


(Fromage : bon il y en a quand même eu…)

Dessert : verrine de génoise au citron meringuée. Ca devait être une bûche, mais la génoise était trop friable pour être roulée alors c’est devenu une verrine, et c’était par-fait ! Le tout fait maison encore une fois.


Digestif (parce que oui, c'est quand même un repas de Noël !) : thé, café ou infusion, et petits sablés à l’amande et au citron (pour la dernière fois : faits maison aussi).


Tout le monde a aimé (ou alors ils ont été trop gentils pour me le dire ?), tout a été mangé et rien n’est parti à la poubelle puisqu’on a fini les restes le soir et le lendemain.

2. Des cadeaux trop sympas


Les cadeaux, depuis que je suis passée en mode zéro déchet, c’est un peu un casse-tête pour les gens qui veulent m’en faire. Mais tout le monde commence à prendre le pli et ça évite plein de déchets ! Cette fois, j’ai eu un superbe couteau de cuisine parce que le mien est cassé, des petites plantes achetées dans une jardinerie indépendante pour décorer mon appartement, de l’argent, des serviettes de bain en coton biologique, un livre de recettes (que j’avais déjà donc il sera changé) et une boîte avec des clémentines et des litchis, qui m’a fait penser à la tradition de Noël des oranges et qui m’a fait tellement plaisir ! Quasiment pas d’emballages ni de déchets !

Pour ma part, voilà ce que j’ai offert : des bougies, un gommage pour le corps coco-sucre-café, du beurre de pommes, un bon d’achat chez Kokopelli, un sac (que je vais coudre, c’était donc une promesse de cadeau !), une gousse d’ail à planter enfermée dans une boule d’argile, ou encore de la tisane en vrac ou en sachets que j’ai confectionnés. J’ai fabriqué, dans du carton de récupération, de petites étiquettes au nom de chaque personne avec l’intitulé cadeau inscrit au dos. Une petite ficelle de récup’ également, un morceau de branche de sapin, et j’ai accroché chaque étiquette à notre sapin de Noël. Tous les cadeaux étaient déposés tels quels au pied du sapin et chacun devait retrouver les siens. Sans emballage et zéro déchet !

3. Une déco écolo

Nous utilisons un sapin en plastique depuis plus de 10 ans. Alors oui, c’est du plastique… Mais DIX ANS ! Sur ce sapin, depuis plusieurs années, nous remettons les mêmes décorations (il y en a quelques autres en stock, on alterne !), que vous pouvez voir sur la photo précédente. Pour la table, les assiettes et couverts que j’ai toujours vus depuis ma naissance (le vintage revient à la mode, non ?), et une nappe et des serviettes en tissu qui commencent à avoir un bon nombre d’années aussi. Il n’y a que les verres qui sont neufs, achetés à l’unité. Les branches de sapin du centre de table ont été récupérées le matin même dans la forêt du coin, puis décorées avec des guirlandes et pommes de pin que nous possédions déjà. Pour rendre le tout un peu plus festif, nous avons ajouté quelques bougies écologiques faites maison à partir d’huile de friture recyclée et de cire de soja.



C’est tellement plus beau que du jetable et du plastique !

J’aurais aimé qu’on puisse aller encore plus loin (un repas 100% local et zéro déchet par exemple ?), mais c’est déjà un grand pas vers ma vision du Noël parfait !

Et vous, comment avez-vous réussi à gérer ces fêtes de fin d’année ?

Enregistrer


Retrouvez-moi sur instagram !

  • b-facebook
  • Instagram Black Round

© 2019 par Naturellement Green. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now