MON NOUVEL AN DANS LA SIMPLICITÉ


Je publie cet article bien tard, mais il me tenait à cœur.

Cette année, le Nouvel An s’est fait à la maison, à deux. Pas de grosse soirée, pas d’alcool à profusion, de feu d’artifice ni de paquets de chips (non recyclables au passage). Un seul mot d’ordre : SIM-PLI-CI-TÉ .

On a décidé de manger chacun ce qui nous faisait plaisir et envie.

Monsieur est allé s’acheter de la viande dans un bocal et s’est fait des frites au four, puis a fini le repas sur une mini-bûche achetée à la boulangerie. (Oui, la tolérance de ce que les autres mettent dans leur assiette, c'est sympa aussi ! Surtout un soir de "fête". Mais on en reparlera plus en détail.)

Pour ma part, j’ai choisi de manger des sushis, sans dessert. Je les ai achetés dans une chaîne bien connue, dans mes petites boîtes. Il y a juste eu deux déchets : les deux boîtes de sauce. Je n’en avais plus chez moi et je n’y ai pas pensé…La sauce est en tout premier sur ma prochaine liste de courses !


Au menu : six makis avocat, six greenrolls aux légumes (carotte, avocat, concombre, aneth, ciboulette, coriandre, riz vinaigré, algue nori. J’ai fait enlever le fromage), six rolls au riz noir aux légumes (riz noir vinaigré, algue nori, avocat, concombre, carotte, aneth, ciboulette, coriandre. J’ai également fait enlever le fromage), six maki de feuille de riz aux légumes (salade, concombre, avocat, carotte, tomate, coriandre, menthe, riz vinaigré, feuille de riz) et bien entendu, l’indispensable sauce soja sucrée. J’ai également demandé une salade d’algues, ma grande passion, qu’on m’a servie directement dans mon bocal. Miam !




Nous avons terminé cette soirée en buvant une tisane devant Objectif Top Chef (#tempapismamis c’est nous !). Et c’était cool. Parce que c’était simple et vrai.

Qui a dit qu’une soirée devait obligatoirement être extraordinaire pour être sympathique et agréable ?