LA CURE DE SÉBUM : FAUSSE BONNE IDÉE ?

10/05/2020

 

Depuis maintenant 3 ans, je fais de temps en temps des cures de sébum. La première que j’ai faite m’a permis d’espacer mes shampoings, et je recommence dès que je sens que mes cheveux regraissent de nouveau un peu plus vite. Comme de très nombreuses personnes pendant ce confinement, j’ai donc fait une cure de sébum. Je ne l’avais pas prévue, et au moment de me laver les cheveux je me suis dit “pourquoi pas en profiter ?”. Je me suis donc passée de shampoing pendant très exactement 57 jours, ma plus longue cure jusqu’à maintenant. J’en ai parlé sur instagram et j’ai reçu de très nombreuses questions. J’ai essayé de condenser tout ça en un article, qui mélange infos, astuces et retours d’expériences

J’ai voulu faire un article le plus complet possible, parce que la cure de sébum souffre d’une très mauvaise presse de la part des personnes qui n’en connaissent pas vraiment le principe et les “règles” et qui racontent de grosses bêtises à ce sujet (oui, je vise totalement Cristina Cordula et son partenariat avec Head & Shoulders dans lequel TOUT ce qu’elle dit sur la cure de sébum est faux si on suit bien les conseils…). En effet, une cure de sébum mal faite peut déclencher de gros problèmes de cuir chevelu. Alors renseignez-vous pour ne pas faire n’importe quoi !

Et bien sûr, j’ajoute des photos pendant-après pour que vous puissiez avoir une preuve visuelle que mes cheveux se portent très bien ! (N'ayant pas prévu cette cure, je n'ai pas de photo "avant" assez représentative de l'état de mes cheveux.)

 

 

POUR COMMENCER, C'EST QUOI UNE CURE DE SÉBUM ?

Le principe est de ne pas se laver les cheveux, pour que le sébum (le gras produit par le cuir chevelu) descende sur les longueurs et nourrisse le cheveu. C'est mieux qu'un bain d'huile, parce que c'est la substance qui est naturellement adaptée aux cheveux. La durée de la cure est généralement d'un mois, mais elle peut varier, si le sébum atteint très rapidement ou plus lentement les pointes. Dans l'idéal, il ne faut utiliser absolument aucun produit sur les cheveux durant cette période. Seulement deux exceptions : pour l'odeur et les pointes sèches, je vous explique ça après !

 

POURQUOI UNE CURE DE SÉBUM ?

Ça permet de réguler la production de sébum (donc espacer les shampoings) et de faire un super soin naturel à vos cheveux. Donc des économies d'eau, de shampoing, et de soins.

Et comme les shampoings trop réguliers abîment les cheveux, ça permet aussi, en lavant moins et en espaçant les shampoings, de garder des cheveux plus beaux, plus longtemps !

 

POURQUOI MAINTENANT ?

Parce que je ne sors pas de chez moi, et que mes cheveux en ont besoin. Mais on peut le faire n'importe quand. Attention si vous souhaitez le faire en cette période de pandémie (et même si le confinement se termine demain, le virus circule toujours !), le virus survivrait apparemment très bien sur nos cheveux gras, c'est donc vraiment déconseillé aux personnes qui sont en contact avec d’autres !

 

MAIS LE RESTE DU TEMPS, ON FAIT COMMENT ?

Dans des périodes sans risque sanitaire, vous pouvez tout à fait faire votre cure de sébum, même en sortant et en ayant une vie sociale ! Il est possible d'adapter sa coiffure pour que le gras se voit moins : tresses plaquées, chignons, foulards...

 

COMMENT FAIRE AU QUOTIDIEN ?

Dans l'idéal, matin et soir :

- se brosser les cheveux, tête en haut et tête en bas, pour faire descendre le sébum sur les longueurs. Une brosse en poils (végétaux, c'est plus sympa pour les sangliers) est l'idéal pour bien répartir le sébum.

- masser le cuir chevelu avec la pulpe des doigts pour décoller les racines et leur permettre de ''respirer''.

- rebrosser rapidement les cheveux pour enlever les noeuds, et faire sa coiffure. Les coiffures protectrices type tresses ou chignons permettent d'éviter aux cheveux de s'abîmer et de prendre la poussière.

- nettoyer sa brosse à l'eau et au savon.

Personnellement je ne fais pas tout ça tous les jours, parce que j'ai la flemme 😁 Et mes cheveux s’en portent quand même très bien. A vous d’adapter selon les besoins de votre cuir chevelu et de vos cheveux !

 

ET POUR DORMIR ?

Une coiffure protectrice (testez celle qui vous gêne le moins selon quelle position vous prenez pour dormir). Et vous pouvez retourner/changer votre taie d'oreiller plus régulièrement que d'habitude, surtout si vous avez déjà des problèmes de peau type acné, pour éviter de dormir sur du gras ! Personnellement je ne le fais pas et il n'y a aucun souci avec ma peau.

 

LE SÉBUM NE DESCEND PLUS, HELP ?

Certaines personnes produisent naturellement peu ou pas de sébum, et doivent donc attendre très longtemps avant que leurs longueurs n’en soient recouvertes. Si rien ne vous gêne (démangeaisons, pellicules, odeurs...), continuez, vous ne risquez rien à faire durer la cure plus longtemps qu’un mois !

Si votre sébum est déjà bien descendu mais ne va pas jusqu'aux pointes, vous pouvez y étaler quelques gouttes d'huile végétale (n’importe laquelle convient, mais selon votre nature de cheveux certains vous conviendront mieux que d’autres. Par exemple sur mes cheveux, l’huile de coco et l’huile d’olive font des miracles !), pour qu'elles ne soient pas trop sèches. Si vous avez tendance à avoir les pointes sèches qui demandent des soins, et que vous ne vous en occupez pas pendant votre cure en attendant que le sébum soit assez descendu, vous risquez de vous retrouver avec des pointes ultra sèches comme de la paille et abîmées ! Mais si vous n'avez pas ce problème ou si l'huile suffit, idem : vous pouvez continuer la cure.

Le sébum peut également ne pas descendre parce que votre brosse n'est pas adaptée ou parce que vous ne vous brossez pas les cheveux deux fois par jour comme conseillé.

 

MAIS ÇA NE SENT PAS MAUVAIS ?

Le sébum a une odeur. Mais cette odeur varie et peut être plus ou moins désagréable. Certaines personnes ne la supportent pas, d'autres ne la sentent même pas, et d'autres encore la sentent sans être dérangé.e.s. Les personnes qui boivent suffisamment, mangent sainement et évitent les produits animaux ont généralement un sébum qui sent moins fort (valable aussi pour la transpiration !).

Si l'odeur vous dérange, vous pouvez pulvériser sur vos cheveux un peu d'hydrolat floral avec une odeur forte mais agréable, comme la lavande par exemple.

Gardez aussi en tête que si vous attachez vos cheveux, vous ne sentirez rien. Si vous sentez une odeur de sébum, soit elle est psychologique, soit votre cuir chevelu est complètement déréglé au point que l’odeur de sébum se répande tout autour de vous et ce n'est plus de mon ressort...

 

ET SI ON FAIT DU SPORT ?

Compliqué de suivre une cure de sébum quand on fait du sport. La seule solution est de passer les cheveux sous l'eau pour nettoyer la transpiration, même si ce n’est du coup plus une cure de sébum dans les “vraies” règles de l’art. Mais comme certaines chevelures n'aiment pas les lavages à l'eau, certaines personnes devront choisir : la cure de sébum, ou le sport !

 

Le dernier jour avant mon shampoing : les racines sont grasses mais pas saturées, les longueurs des oreilles aux épaules environ sont saturées de sébum et poussiéreuses/poisseuses, les pointes sont un peu grasses (j'y ai mis quelques gouttes d'huile en plus du sébum)

 

QUAND ARRÊTER LA CURE ?

- Quand le sébum a atteint vos pointes. Vous pouvez attendre 1 ou 2 jours supplémentaires pour qu'elles profitent bien du soin si vous le souhaitez, voire beaucoup plus (mais ça n’a pas spécialement d’intérêt).

- Quand vous avez des pellicules ou des démangeaisons, ou bien que vous perdez trop vos cheveux... Bref, n'importe quel problème anormal ! Certains cuirs chevelus ne supportent pas les cures de sébum, surtout s'ils sont déjà irrités avant. Je vous conseillerais de régler ces problèmes avant de vous lancer. Mais si vous souhaitez le faire quand même (ce que je vous déconseille donc, ne me tenez pas pour responsable si ça ne fonctionne pas ! 😁), ne risquez pas d'aggraver votre cas : dès que vous avez trop de démangeaisons ou de pellicules, ou si vos cheveux se mettent à tomber plus que d'habitude, arrêtez la cure immédiatement !

- Quand vous en avez marre. Oui, le but n'est pas de se faire du mal en se forçant ! Alors si vous en avez marre, même si le sébum n'a pas atteint vos pointes, n'hésitez pas à arrêter ! Vous aurez déjà économisé de l'eau et du shampoing, et fait un super soin à vos cheveux.

 

PROBLÈMES DE DÉMANGEAISONS ?

La première chose à faire est de bien brosser et surtout de bien masser son cuir chevelu en cas de démangeaisons, en respectant bien les 2 fois par jour. Si les démangeaisons ne s'arrêtent pas, c'est peut-être le signe d'une dermite séborrhéique : lavez sans attendre !

Personnellement, j’avais des démangeaisons uniquement quand je me brossais et coiffais les cheveux. Rien du tout le reste du temps. Ces démangeaisons sont davantage dues au fait que mes cheveux étaient attachés tous les jours en tresses bien serrées qui tiraient le cuir chevelu

 

À LA FIN DE LA CURE

Quand vous décidez de terminer votre cure, ne repassez pas au shampoing plein de silicones et de parabens ! Préférez un shampoing bio, avec une bonne composition (à vérifier sur www.laveritesurlescosmetiques.fr, un shampoing bio peut aussi avoir une mauvaise composition !), voire un shampoing solide si vous en avez un qui vous convient. Vous pouvez aussi optez pour un lavage sans shampoing, en mode no-poo. Il existe plein de manière de faire ça. Moi j'utilise la farine de pois chiche, la recette est sur mon blog. Certains cheveux peuvent aussi être lavés uniquement à l'eau. Ce n'est pas mon cas, ils ne supportent pas et deviennent tous poisseux. Je pense qu'à la fin d'une cure de sébum, ce n'est peut-être pas le plus adapté pour tout bien nettoyer, mais pourquoi pas si vous avez l'habitude de laver vos cheveux de cette manière !

Personnellement à la fin de ma cure, j’ai utilisé mon shampoing habituel à la farine de pois chiche… Mais mes cheveux étaient si gras et si poisseux avant même de les laver que le shampoing n’a pas été efficace, j’ai dû le doubler d’une utilisation de shampoing solide (le seul que mes cheveux apprécient vraiment vient de chez Druydes).

 

À QUELLE FRÉQUENCE REPRENDRE LES SHAMPOINGS ?

Normalement, après une cure de sébum, vous devriez pouvoir espacer vos shampoings de quelques jours supplémentaires puisque la production de sébum a été régulée. Il n'y a pas de fréquence type, c'est à vous de voir ! Lors de ma première cure, j’ai pu passer d’un shampoing tous les 3-4 jours à un shampoing par semaine.

La cure permet aussi de vraiment dédramatiser les cheveux gras, de s’y habituer, et de trouver des solutions pour se coiffer en cachant ce gras. Ça recule d’un ou deux jours la date du prochain shampoing. 

 

MES CHEVEUX REGRAISSENT TOUJOURS AUSSI VITE...

La cure de sébum, c'est comme tout : ça ne convient pas à tout le monde. Si vous avez bien suivi tous les conseils, que vous avez réussi à arriver à la fin du mois, mais que vos cheveux regraissent toujours aussi vite, c'est peut-être que la cure de sébum n'est pas pour vous en ce moment. De nombreux facteurs jouent sur la production de sébum : l’alimentation, les hormones, le stress… Essayer de voir si vous pouvez agir de ce côté aussi !

 

À QUELLE FRÉQUENCE FAIRE UNE CURE DE SÉBUM ?

Vous pouvez en faire aussi souvent que vous voulez, si ça ne vous déclenche pas de démangeaisons etc. Personnellement, j'essaye d'en faire (même une ''petite'' de 2 semaines) dès que je sens que mes cheveux regraissent trop vite.

 

DES CONSEILS SPÉCIFIQUES POUR LES CHEVEUX LONGS

- toujours attacher les cheveux pour éviter qu’ils ne prennent la poussière (elle s’y colle encore plus facilement quand ils sont gras !).

- ne surtout pas manquer l'étape massage. Avec le poids des cheveux, les racines ont tendance à davantage s'aplatir donc c'est vraiment important !

- bien brosser comme conseillé. Prenez votre temps, passer plusieurs fois la brosse même si les cheveux ne sont plus emmêlés. 

- mettre de l'huile sur les pointes si elles deviennent trop sèches avant que le sébum ne les atteigne, pour éviter qu'elles ne s'abîment trop.

 

ET POUR LES CHEVEUX COURTS ?

Forcément, la cure sera moins longue puisque le sébum mettra moins de temps à arriver aux pointes. Vous pouvez la faire durer pour terminer le mois (voire plus) si vous le souhaitez, vous permettrez à votre cuir chevelu de réguler sa production de sébum et à vos cheveux de mieux profiter de ce soin ! 

 

Deux jours après le shampoing : mes cheveux sont propres, doux et brillants (mais le soleil ne s'étant pas invité ce jour-là, c'est peu flagrant...). Les racines ne sont pas grasses. Les pointes sont un peu sèches car abîmées, je dois aller les faire couper, mais la cure leur a fait du bien ! Mes cheveux sont toujours aussi volumineux qu'avant. Les ondulations ne sont pas naturelles, mais elles ont été faite sans produit ni chaleur : je m'étais tressé les cheveux pour la nuit.

 

 

MON RETOUR APRÈS MA CURE DE DEUX MOIS 

Je n’avais jamais fait de cure aussi longue, parce que je n’avais jamais fait de cure avec des cheveux aussi longs ! J’ai dû attendre 6 ou 7 semaines pour que le sébum arrive à une dizaine de centimètres de mes pointes. J’ai mis une fois de l’huile les derniers jours sur les tous derniers centimètres de mes cheveux.

Je n’ai pas brossé mes cheveux ni massé mon cuir chevelu tous les jours, deux fois par jour. C’était plutôt une fois tous les deux à trois jours. Et avec un peigne en bois, et pas une brosse en poils. Ca explique probablement en partie le fait que mon sébum ait mis si longtemps à descendre.

Après mon shampoing à la farine de pois chiche, mes cheveux étaient encore bien poisseux, je pense qu’ils étaient trop gras et plein de poussière pour qu’un shampoing si doux leur suffise. Le shampoing solide en revanche a tout nettoyé sans aucun problème !

Aujourd’hui, quelques jours après mon shampoing, mes cheveux sont toujours bien propres, mais ils sont surtout plus doux, plus brillants, et s’emmêlent moins qu’avant la cure.

 

 

J’espère que ce looong article aura répondu à toutes vos questions et vous aura apporté tous les bons conseils dont vous manquiez pour la réussite d’une prochaine cure ! N’hésitez pas à me demander si j’ai oublié d’aborder certains points.

En définitive, la cure de sébum peut être une très bonne idée... si vous la faites correctement et si vous faites attention aux signaux de votre cuir chevelu !

 

Please reload

© 2019 par Naturellement Green. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round

Retrouvez-moi sur instagram !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now